Brève histoire de Boudes

Home / Brève histoire de Boudes

Brève histoire de Boudes

Le village, implanté dans un élargissement de la vallée du Couzilloux, est situé sur une antique voie donnant accès au plateau de Cézallier. L’occupation du territoire est ancienne comme en témoignent des traces de la période du Néolithique et les découvertes de l’époque gallo-romaine. A l’époque mérovingienne, un domaine de Boudes « Villa Bulgiatensis », donné à St Julien de Brioude, par l’évêque de Bourges, fut saisi par le duc Sigivald. Dans les années 883/911, dans la même localité, un manse (parcelle agricole suffisamment importante pour nourrir une famille) fut l’objet d’une donation au Chapitre de Brioude.

La famille de Châslus, vassale des Comtes Dauphins, possédait les 2 seigneuries de Sansac et de Boudes. Hugues 1er de Chaslus édifia, au début du XIIIème siècle, une modeste forteresse dont témoignent aujourd’hui, la tour carrée et le rempart ouest. La Maison de Chaslus restera propriétaire du fief de Boudes jusqu’à 1540, pour passer dans la Maison du Chancelier Duprat.

Le fief passera ensuite en 1619, à Pierre de Douhet, puis en 1747, au Marquis de Bouzols, jusqu’ en 1789. L’existence de cette forteresse est attestée dans le testament de Huques IV de Chaslus du 09 octobre 1415 : les habitants du mas de Bar, de Donnazat et de Madriat assuraient la garde du château.

L’église est datée de la fin du XIIème siècle. Dédiée à St Loup, elle devint, dans des circonstances inconnues, siège d’un prieuré de La Chaise Dieu. L’intérieur de l’édifice est doté d’une crypte funéraire. La clôture de l’église comprenait, sur la face sud, le cimetière. En 1327, Hugus III de Chaslus fit un legs à l’église.

Le XIIIème siècle a été une période de paix et de prospérité économique. Il n’en fut pas de même pour le siècle suivant. Cette période d’insécurité, engendrée par le conflit dynastique entre la France et L’Angleterre (guerre de Cent ans) a vraisemblablement été la cause déterminante de l’édification de l’enceinte villageoise complétant ainsi le rempart de la forteresse. Cet espace offrait un lieu de protection pour les villageois de la paroisse de Boudes, en situation de troubles.

Le conflit des guerres de Religions se solde pour Boudes, par la perte de ses cloches prises par le Capitaine Merle.
La période moderne (16/18ème S) ne donne pas mémoire d’événement marquant, hormis la perte du village de Pouilloux, rattaché à la paroisse de St Hérent, en 1736.

A partir de cette époque, le développement s’est effectué autour du fort, dans des quartiers limitrophes ou plus éloignés. Peu à peu, le village a pris la physionomie que nous transmet le cadastre de 1837.
Les loges, à l’intérieur du fort ont été dédiées à l’activité viticole, ce qui les a sauvées de la ruine.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Horaires du secrétariat de Mairie : Mardi de 8h30 à 13h et Jeudi de 13h30 à 17h.
Permanence du Maire : Mercredi de 17h à 19h et Samedi de 10h à 12h.

Mairie de Boudes
Place de la Mairie – 66340 Boudes
+33 (0)9 62 28 40 71